Convention collective nationale des salariés du négoce des matériaux de construction du 8 décembre 2015

Version en vigueur depuis le 25 décembre 2020

Réduction des poly-expositions

Afin de parvenir à la réduction des effets de l'exposition aux facteurs de risques liés à la pénibilité, les partenaires sociaux rappellent les neuf principes généraux de prévention prévalant à toute démarche de protection de la santé des salariés.

Chaque employeur doit mettre en œuvre toute mesure permettant :
– d'éviter le risque ;
– d'évaluer le risque qui ne peut être évité ;
– de combattre les risques à la source ;
– d'adapter le travail à l'homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail et le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production ;
– de remplacer ce qui est dangereux par ce qui n'est pas dangereux ;
– de planifier la prévention en y intégrant dans un ensemble cohérent l'évolution technologique et technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants ;
– de prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle et optimiser leur utilisation ;
– de donner les instructions appropriées aux salariés.

Ainsi, les entreprises s'engagent à mettre en œuvre a minima une ou plusieurs actions parmi l'ensemble listé ci-dessous :

I. – Manipulations de charges et vibrations :

Limiter les vibrations par :
– soit la remise en état des sols dégradés dans les cours et les entrepôts ;
– soit l'adaptation des engins : nature des roues adaptée à l'usage (cour ou entrepôt) ;
– soit le choix d'assises de qualité dans les engins, formation à l'usage et à l'entretien ;
– soit l'entretien régulier des engins : roues, suspensions, sièges.

Limiter les manutentions manuelles de charges pour les « magasiniers-caristes » par :
– la généralisation des outils permettant d'élinguer et/ ou de manipuler les charges avec les engins (systèmes de crochets, écarteurs de fourches, épieux, supports de panneaux, système d'accrochage des ferrailles, ventouses pour les panneaux …).

II. – Manipulation de charges, bruit et agents chimiques dangereux (pour les salariés de la découpe de bois) :

Limiter les poussières par :
– soit l'aspiration des poussières à la source ;
– soit le nettoyage par aspiration.

Limiter le bruit par :
– soit l'utilisation des lames de scies silencieuses ;
– soit la fourniture et le port d'EPI personnalisés.

Limiter les manutentions manuelles de charges par :
– soit la mise en place de chariots de transport adaptés à hauteur variable/ réglable ;
– soit la fourniture de ventouses de manipulation pour les panneaux ;
– soit l'aide à la manipulation avec des portiques …

En outre, en vue d'alléger les conditions de manutention des matériaux, la FNBM a inscrit dans son programme 2018-2019 une étude visant à l'homogénéisation des palettes en direction des fabricants.

Indicateur de suivi : nombre d'actions de prévention menées en application du DUER (document unique d'évaluation des risques).

Retourner en haut de la page