Convention collective nationale des entreprises du négoce et de l'industrie des produits du sol, engrais et produits connexes du 2 juillet 1980. - Textes Salaires - ANNEXE II SALAIRES (base 35 heures) Avenant n° 47 du 7 juillet 2000

IDCC

  • 1077

Signataires

  • Organisations d'employeurs :
    Organisations patronales signataires : FNA ; Fédération du légume sec ; FEDEPOM.
  • Organisations syndicales des salariés :
    Syndicats de salariés signataires : FGAA-CFDT ; FNCA-CGE-CGC ; FGTA-FO.
 
    • (non en vigueur)

      Abrogé

      Article 1er
      Instauration d'une grille de salaires conventionnels 35 heures hebdomadaires

      Considérant les dispositions législatives inscrites dans la loi n° 98-461 du 13 juin 1998 et de la loi n° 2037 du 19 janvier 2000, relatives à la réduction négociée du temps de travail dont les applications seront effectives au 1er janvier 2000 pour les entreprises de plus de 20 salariés et au 1er janvier 2002 pour les entreprises de moins de 20 salariés, considérant qu'au 1er janvier 2002 il conviendra de substituer à la grille de salaires conventionnels actuelle base 39 heures une grille de salaires conventionnels basée sur 35 heures, les parties signataires conviennent de créer à dater du 1er juillet 2000, une grille de salaires conventionnels pour 35 heures hebdomadaires.
      Article 2
      Barème des salaires conventionnels

      Les parties signataires sont convenues des modifications indiquées ci-dessus, applicables à compter du 1er juillet 2000, à la convention collective nationale des entreprises du négoce et de l'industrie des produits du sol, engrais et produits connexes.

      Le barème des salaires conventionnels, pour 35 heures hebdomadaires, tel qu'il figure à l'annexe II de la convention collective nationale des entreprises du négoce et de l'industrie des produits du sol est déterminé, à compter du 1er juillet 2000 par l'application de la grille suivante.
      Article 3
      Garantie mensuelle pour les entreprises ayant réduit le temps de travail

      Afin de respecter la garantie mensuelle de rémunération en vigueur au 1er juillet 2000, les parties conviennent que, pour les entreprises - quel que soit leur effectif - qui ont réduit le temps de travail à 35 heures, la garantie mensuelle fixée à 6 981,60 F sera assurée par :

      - le nouveau salaire de base tel qu'il résulte des accords d'entreprises ;

      - le cas échéant, les primes de réduction du temps de travail telles qu'elles résultent des accords d'entreprises ;

      - le cas échéant, un complément différentiel.
      Article 4

      Conformément à l'article 69 de la convention, les parties signataires conviennent de demander l'extension du présent avenant.
      Grille des salaires applicable au 1er juillet 2000
      Base 35 heures pour les entreprises
      ayant réduit le temps de travail à 35 heures et moins
      Salaire : 4 649 F + 14,94 F (C - 100) - Complément : 14,26 F (200 - C)


      COEF. = (1) SALAIRE de base (en francs) = (2) VARIABLE 1 = (3) VARIABLE 2 = (4) SALAIRE conventionnel (en francs) = (5)

      (1) (2) (3) (4) (5)
      115 4 649,00 224,10 1 497,30 6 370,40
      120 4 649,00 298,80 1 426,00 6 373,80
      140 4 649,00 597,60 1 140,80 6 387,40
      155 4 649,00 821,70 926,90 6 397,60
      165 4 649,00 971,10 784,30 6 404,40
      180 4 649,00 1 195,20 570,40 6 414,60
      200 4 649,00 1 494,00 285,20 6 428,20
      220 4 649,00 1 792,80 0,00 6 441,80
      235 4 469,00 2 016,90 6 665,90
      240 4 649,00 2 091,60 6 740,60
      245 4 649,00 2 166,30 6 815,30
      250 4 649,00 2 241,00 6 890,00
      255 4 649,00 2 315,70 6 964,70
      260 4 649,00 2 390,40 7 039,40
      270 4 649,00 2 539,80 7 188,80
      275 4 649,00 2 614,50 7 263,50
      285 4 649,00 2 763,90 7 412,90
      290 4 649,00 2 838,60 7 487,60
      295 4 649,00 2 913,30 7 562,30
      305 4 649,00 3 062,70 7 711,70
      310 4 649,00 3 137,40 7 786,40
      315 4 649,00 3 212,10 7 861,10
      325 4 649,00 3 361,50 8 010,50
      335 4 649,00 3 510,90 8 159,90
      340 4 649,00 3 585,60 8 234,60
      350 4 649,00 3 735,00 8 384,00
      400 4 649,00 4 482,00 9 131,00
      425 4 649,00 4 855,50 9 504,50
      430 4 649,00 4 930,20 9 579,20
      450 4 649,00 5 229,00 9 878,00
      460 4 649,00 5 378,40 10 027,40
      470 4 649,00 5 527,80 10 176,80
      495 4 649,00 5 901,30 10 550,30
      520 4 649,00 6 274,80 10 923,80
      540 4 649,00 6 573,60 11 222,60
      560 4 649,00 6 872,40 11 521,40
      580 4 649,00 7 171,20 11 820,20
      600 4 649,00 7 470,00 12 119,00
      620 4 649,00 7 768,80 12 417,80
      680 4 649,00 8 665,20 13 314,20

      NOTA : Arrêté du 6 décembre 2000 art. 1 : Texte étendu sous réserve de l'application des dispositions réglementaires portant fixation du salaire minimum de croissance.
Retourner en haut de la page