Convention collective nationale des entreprises du négoce et de l'industrie des produits du sol, engrais et produits connexes du 2 juillet 1980. - Textes Salaires - Salaires (35 heures). Avenant n° 52 du 8 juillet 2004

IDCC

  • 1077

Signataires

  • Organisations d'employeurs :
    Organisations patronales signataires : Fédération du négoce agricole ; Fédération nationale du légume sec ; Fédération des pommes de terre.
  • Organisations syndicales des salariés :
    Syndicats de salariés signataires : FGA-CFDT ; Fédération des employés cadres CFTC ; Fédération nationale des cadres CGE-CGC ; Fédération générale des travailleurs FO.
 
    • (non en vigueur)

      Abrogé


      Considérant l'avenant n° 47 du 7 juillet 2000 instituant une grille de salaires conventionnels base 35 heures ;

      Considérant qu'au 1er janvier 2002, pour toutes les entreprises, quel que soit leur effectif, la durée légale du travail a été fixée à 35 heures hebdomadaires.
      Article 1er
      Grille de salaires conventionnels pour 35 heures hebdomadaires

      Les parties signataires sont convenues des modifications suivantes, applicables à compter du 1er juillet 2004, à l'ensemble des entreprises relevant de la convention collective nationale des entreprises du négoce et de l'industrie des produits du sol, engrais et produits connexes, quelle que soit la durée collective applicable dans les entreprises.
      Article 2
      Garanties mensuelles pour les entreprises ayant réduit le temps de travail

      Les parties conviennent que les garanties mensuelles de rémunération en vigueur au 1er juillet 2004, qui s'appliquent aux entreprises - quel que soit leur effectif - qui ont réduit le temps de travail à 35 heures, seront assurées par :

      - le nouveau salaire de base tel qu'il résulte des accords d'entreprises ;

      - le cas échéant, les primes de réduction du temps de travail telles qu'elles résultent des accords d'entreprises ;

      - le cas échéant, un complément différentiel.
      Article 3
      Extension

      Conformément à l'article 69 de la convention, les parties signataires conviennent de demander l'entension du présent avenant.

      Fait à Paris, le 8 juillet 2004.

      Grille des salaires applicable au 1er juillet 2004, base 35 heures pour toutes les entreprises relevant de la convention collective du négoce et de l'industrie des produits du sol, engrais et produits connexes

      Salaire : 847,50 Euros + 2,60 (C - 100).

      Complément : 2,55 (220 - C).
      SALAIRE SALAIRE
      COEFFICIENT de base VARIABLE 1 VARIABLE 2 conventionnel
      (en euros) (en euros)
      115 847,50 39,00 267,75 1 154,25
      120 847,50 52,00 255,00 1 154,50
      140 847,50 104,00 204,00 1 155,50

      155 847,50 143,00 165,75 1 156,25
      165 847,50 169,00 140,25 1 156,75
      180 847,50 208,00 102,00 1 157,50
      200 847,50 260,00 51,00 1 158,50
      220 847,50 312,00 0,00 1 159,50
      235 847,50 351,00 1 198,50
      240 847,50 364,00 1 211,50
      245 847,50 377,00 1 224,50
      250 847,50 390,00 1 237,50
      255 847,50 403,00 1 250,50
      260 847,50 416,00 1 263,50
      270 847,50 442,00 1 289,50
      275 847,50 455,00 1 302,50
      285 847,50 481,00 1 328,50
      290 847,50 494,00 1 341,50
      295 847,50 507,00 1 354,50
      305 847,50 533,00 1 380,50
      310 847,50 546,00 1 393,50
      315 847,50 559,00 1 406,50
      325 847,50 585,00 1 432,50
      335 847,50 611,00 1 458,50
      340 847,50 624,00 1 471,50
      350 847,50 650,00 1 497,50
      400 847,50 780,00 1 627,50
      425 847,50 845,00 1 692,50
      430 847,50 858,00 1 705,50
      450 847,50 910,00 1 757,50
      460 847,50 936,00 1 783,50
      470 847,50 962,00 1 809,50
      495 847,50 1 027,00 1 874,50
      520 847,50 1 092,00 1 939,50
      540 847,50 1 144,00 1 991,50
      560 847,50 1 196,00 2 043,50
      580 847,50 1 248,00 2 095,50
      600 847,50 1 300,00 2 147,50
      620 847,50 1 352,00 2 199,50
      680 847,50 1 508,00 2 355,50

      NOTA : Arrêté du 28 décembre 2004 :
      Avenant étendu sous réserve de l'application des dispositions de l'article 32 de la loi n° 2000-37 du 19 janvier 2000 modifiée instaurant une garantie de rémunération mensuelle.
Retourner en haut de la page