Convention collective nationale de l'optique-lunetterie de détail du 13 juin 2019 (actualisée par l'avenant du 13 juin 2019) - Textes Salaires - Accord du 20 septembre 2007 relatif aux salaires minima

IDCC

  • 1431

Signataires

  • Fait à :
    Fait à Paris, le 20 septembre 2007.
  • Organisations d'employeurs :
    Fédération nationale des opticiens de France (FNOF) ; Union des opticiens (UDO) ; Syndicat des opticiens sous enseigne (SYNOPE).
  • Organisations syndicales des salariés :
    Fédération des services CFDT.

Numéro du BO

  • 2007-46
 
  • Article 1

    En vigueur étendu

    Les organisations professionnelles d'employeurs et les organisations syndicales de salariés représentatives pour la branche de l'optique-lunetterie de détail ont adopté la grille salariale ci-dessous pour une base de 151,67 heures de travail mensuel.

    (En euros)

    COEFFICIENTSALAIRE MINIMUM
    1001 282
    1101 287
    1151 292
    1201 299
    1301 309
    1401 324
    1501 328
    1601 337
    1701 348
    1801 364
    1901 406
    1951 447
    2001 499
    2101 541
    2201 593
    2301 645
    2401 728
    2501 807
    2801 957
    3002 082
    3302 228
    3502 436
    3802 749
  • Article 2

    En vigueur étendu

    Pour les salariés possédant les diplômes dans leur catégorie professionnelle, les majorations pour diplômes sont les suivantes :

    (En euros)

    DIPLÔMEMAJORATION
    CAP*45
    BEP*89
    BP*133
    BTS*133
    CQP A51
    CQP B51
    (*) Non cumulables.
  • Article 3

    En vigueur étendu


    Les organisations professionnelles d'employeurs et les organisations syndicales de salariés représentatives pour la branche de l'optique-lunetterie de détail s'accordent pour initier la négociation d'une nouvelle grille de salaires dès le mois d'avril 2008.

  • Article 4

    En vigueur étendu


    La grille de salaires décrite à l'article 1er sera applicable à compter du premier jour du mois suivant la signature de présent accord. Ledit accord fera l'objet d'un dépôt à la direction générale du travail et d'une demande d'extension auprès de cette dernière.

Retourner en haut de la page