Convention collective nationale de la pharmacie d'officine du 3 décembre 1997. Etendue par arrêté du 13 août 1998 (JO du 8 septembre 1998). - Textes Salaires - Accord du 11 décembre 2014 relatif aux salaires et à la valeur du point au 1er janvier 2015

Etendu par arrêté du 2 juillet 2015 JORF 11 juillet 2015

IDCC

  • 1996

Signataires

  • Fait à :
    Fait à Paris, le 11 décembre 2014.
  • Organisations d'employeurs :
    FSPF ; UNPF ; USPO.
  • Organisations syndicales des salariés :
    FNSS CFDT ; FSS CFTC ; Pharmacie FO.

Numéro du BO

  • 2015-8
 
  • Article 1er

    En vigueur étendu


    A compter du 1er janvier 2015, la valeur du point conventionnel de salaire dans la branche professionnelle de la pharmacie d'officine est fixée à 4,320 € l'heure sur la base de référence du coefficient 100 de la convention collective susvisée.

  • Article 2

    En vigueur étendu


    Le salaire mensuel garanti au coefficient 100, excluant toutes primes, est fixé, à compter du 1er janvier 2015, à 1 458 € brut sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

  • Article 3

    En vigueur étendu


    Il est créé, entre les coefficients 100 et 230 inclus, une courbe de raccordement s'établissant comme suit :


    (En euros.)

    CoefficientSalaire
    1001 458,00
    1151 463,65
    1251 467,42
    1301 469,31
    1351 471,19
    1401 473,07
    1451 474,96
    1501 476,84
    1551 478,73
    1601 480,61
    1651 482,50
    1701 484,38
    1751 486,26
    1901 491,92
    2001 495,69
    2201 503,22
    2251 505,11
    2301 506,99

  • Article 4

    En vigueur étendu


    Les parties signataires s'engagent expressément à se rencontrer au cours du mois de juillet 2015 afin d'apprécier, en fonction de l'évolution des indices économiques connus à cette date, l'opportunité de conclure un nouvel accord portant revalorisation du point conventionnel de salaire.

  • Article 5

    En vigueur étendu


    Le présent accord prendra effet à compter du 1er janvier 2015 et fera l'objet d'une demande d'extension à l'initiative de la partie la plus diligente.
    Conformément à la faculté qui leur est offerte par la circulaire ministérielle du 23 mai 2011 relative aux dates communes d'entrée en vigueur des normes concernant les entreprises, les parties signataires s'accordent pour demander l'application la plus rapide possible de l'arrêté d'extension du présent accord.

Retourner en haut de la page